Première participation de l’Algérie à la foire de Munich

Aller en bas

Première participation de l’Algérie à la foire de Munich

Message  Jazairi le Mar 15 Jan - 12:44

Environnement : partenariat algéro-allemand

La chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie, créée il y a deux années avec près de 43 membres fondateurs, compte actuellement plus de 370 sociétés membres. C’est ce qu’a indiqué Andreas Hergenroetgher, directeur général de la dite Chambre, hier, à l’hôtel Hilton, à l’occasion de la tenue de la première conférence algéro-allemande pour la gestion de déchets.


Organisée par la Chambre précitée et la GTZ en partenariat avec le département ministériel de Chérif Rahmani et l’Agence national des déchets, la conférence traduit, selon
M. Andreas, «l’ambition de l’économie allemande d’approfondir sa position en tant que partenaire d’excellence» dans le marché algérien, en général et dans le domaine de la gestion des déchets, en particulier». La première conférence de la chambre algéro-allemande pour la gestion de déchets a été rehaussée par la présence de Chérif Rahmani, ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire et du Tourisme, et de la représentante du corps diplomatique de l’Allemagne à Alger. Par ailleurs, la pertinence du partenariat algéro-allemand ayant trait aux questions d’ordre environnemental répond en premier lieu à la priorité accordée par l’Algérie à répondre à ces questions et en deuxième lieu avec un partenaire, l’Allemagne en l’occurrence, dont sa place en tant que leader mondial est consacrée. Le ministre a rappelé, hier, lors de son allocution, les étapes franchies relatives à la donne environnementale citant, le volet législatif, la mise en place de mécanismes, d’agences et la prise en compte de la revalorisation des ressources humaines aux standards internationaux à même de traduire la stratégie nationale de l’environnement assurant un développement durable pour le pays. Pour le programme national de gestion des déchets solides ménagers (Progdem), à propos duquel Cherif Rahmani a indiqué «qu'il avance bien», M. Andreas a assuré que «les efforts consentis par les autorités algériennes à mettre aux standards internationaux le secteur de la gestion des déchets nous a encouragés à promouvoir le potentiel du secteur de l’environnement en Allemagne et à organiser cette manifestation». Et de rappeler plus loin que l’économie allemande «est un leader mondial dans la plupart des domaines environnementaux» et que «l’Algérie se voit actuellement confrontée au grand défi d’adapter aux standards internationaux ses structures chargées de la gestion des déchets», souligne
M. Andreas. Relevant par la même occasion dans son allocution, à propos de l’Algérie, qu’«il existe de grands besoins en technologie et en savoir-faire le plus approprié pour pouvoir relever ce défi de la manière la plus adéquate». M. Andreas indiquera, aussi, que son pays «aura sa place en tant que partenaire durable» à travers un partenariat «gagnant-gagnant» sur cette question, arguant «comme beaucoup de partenariats algéro-allemands qui ont été créés ces dernières années». Par ailleurs, et s’agissant du coût de la qualité allemande à propos duquel, notre interlocuteur reconnaît son prix «très élevé», il souligne que «la qualité se paie, mais à moyen terme et à long terme, ces prix se justifient», et ce, ajoute-il, «car on obtient un produit qui satisfait les besoins du client de manière durable».
La première conférence algéro-allemande pour la gestion de déchets traduit la préoccupation partagée par ces deux partenaires de booster d’autres voies visant à répondre aux besoins répertoriés par notre pays en général et ses entreprises en particulier avec leurs partenaires allemands sur fond de la consolidation de ce partenariat. Ce dernier a ouvert la voie aux entreprises algériennes pour la première fois, à travers la Hak-Algérie à prendre part au 15e Salon internationale de l’environnement et de la dépollution du 5 au 9 mai prochain. Un rendez-vous mondial qui se tient chaque trois ans et dont celui de l’année en cours s’articulera autour des thèmes liés aux prestations de services communaux, de nettoyage, du recyclage, des techniques de traitement des eaux et des déchets, avec la présence de 108 000 visiteurs professionnels de 166 pays et 2 223 exposant issus de 36 pays. Il est, notamment, question dans le cadre de ce partenariat de la tenue du 1er salon algéro-allemand sur l’environnement prévu du 19 au 21 octobre prochain à Alger qui ne sera pas sans conséquences sur la consolidation de cette coopération entre Alger et Berlin, en particulier pour les entreprises algériennes en charge des questions environnementales ainsi que les autres entreprises pour s’imprégner plus de nouvelles technologies assurant leurs activités économiques et la préservation de l’environnement.
un défi majeur pour assurer un développement durable.

Karima Bennour (La Nouvelle République)

_________________
بلدي وإن جارت علي عزيزة
avatar
Jazairi
Admin

Masculin Nombre de messages : 261
Localisation : Fi Darna
Date d'inscription : 29/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://djazairi.exprimetoi.net/forum-dz-h1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum