Le dernier rempart !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dernier rempart !

Message  Jazairi le Lun 14 Jan - 10:08

Avant-hier, une émission télévisée française s’intéressait au Coran, l’ultime livre d’essence divine transmis à l’humanité par le Prophète Mohammed (QSSSL), l’ultime Prophète, celui-là même qu’on caricaturise aujourd’hui de façon provocante dans l’arrogant Occident.

Le Coran nous enseigne que Dieu est unique, que donc la religion est une et que nous devons nous y soumettre, d’où le nom de musulmans. Le Coran a, depuis sa révélation, réglé dans une large mesure la vie des musulmans. Il continue de nos jours à servir de phare à nos peuples lorsque l’obscurité se fait opaque et que se posent les problèmes d’orientations.

Cependant, le saint Coran reste, selon la volonté divine, inimitable. On a eu beau chercher pendant plus de quatorze siècles, on ne lui a pas trouvé de poux. Pourquoi se ligue-t-on alors pour le faire passer pour possible porteur de teigne ? L’histoire dit qu’avant l’islam, les Arabes et les Berbères n’étaient que des tribus éparses minées par les divisions, dominées par les puissances de l’époque.

L’histoire dit qu’en adoptant l’islam et ses enseignements, ils rayonnèrent à une vitesse inégalable, sans parabole, sans internet, sur l’Asie, sur l’Europe et sur l’Afrique. Les Algériens ont subi pendant très longtemps le joug de la colonisation.

Une colonisation partie pour être définitive puisque la fière Algérie était réduite à un nombre de départements français qui n’égalent pas le nombre de doigts d’une seule main. Elle dont la grandeur est cinq fois supérieure à la France.

Qui s’est opposé à la bestialité de la France coloniale sinon l’islam ? Parmi ceux qui ont pris la tête des résistances successives, le long des 132 ans de présence coloniale, y a-t-il eu un seul chef qui a levé ses troupes sous une autre bannière que celle de l’islam ? Y compris le FLN, actuellement aux commandes du pays.

Le Coran a été le refuge le plus sûr des Algériens durant la nuit coloniale. Même lorsqu’ils perdaient leur indépendance et leurs biens lors de la défaite, les Algériens ont tenu à protéger leur islam à travers des clauses claires que l’Etat français se résigna à signer.

Ce qui n’empêcha pas la France coloniale de s’acharner à gommer l’histoire et la personnalité algériennes en privilégiant les croyances folkloriques. L’entreprise coloniale parvenait à l’aide des «imams de service» à ses objectifs en polluant l’islam chez une population acculée à l’ignorance.

Elle échoua lamentablement concernant le pilier de la religion, le Coran. Le saint livre restait le seul dont le contenu restait accessible aux enfants du pays. Ses versets étaient appris par cœur dans ce qu’on appelait l’école coranique.

Une école pas chère, une école populaire qui tolérait la mixité mais ne nécessitait ni cahiers, ni crayons, ni rien. Pour une somme des plus modiques, on y apprenait la meilleure leçon puisque c’est la leçon qui, une fois bien assimilée, fait de vous un homme libre pour l’éternité : «Dieu est le plus grand.» Et si Dieu est plus grand que le Pentagone, pourquoi se soumettre à Tel-Aviv ou abdiquer devant Kouchner ? Le Coran, ce merveilleux miracle, a constitué pour nous le meilleur des remparts.

Il restera notre bouclier ! Pour l’éternité !
M. Z. mohamed _zaaf@yahoo.fr
avatar
Jazairi
Admin

Masculin Nombre de messages : 261
Localisation : Fi Darna
Date d'inscription : 29/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://djazairi.exprimetoi.net/forum-dz-h1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum